Viscéral

L'ostéopathie prend en compte le patient dans sa globalité, à la fois physique et environnementale, votre ostéopathe ne séparera donc pas les sphères musculo-squelettique, fasciale, viscérale et cranienne.

L'ostéopathie est une thérapie manuelle qui se différencie notamment par son approche viscérale qui lui permet d'obtenir de très bon résultats. Cette approche douce à pour but d'évaluer et d'améliorer le fonctionnement du système viscéral ( digestif, respiratoire, gynécologique...)

Pour rappel, le système viscéral abdomino-pelvien est suspendu et entouré par le péritoine, stabilisé par des ligaments ainsi que des mésos et dont les organes sont liés entre eux (par des omentums); la physiologie du système viscéral réside dans une combinaison harmonieuse entre chimie et mobilité. Les viscères possèdent une mobilité propre à l'organe (ou intrinsèque) mais sont aussi soumis à des mouvements passifs, et principalement la respiration avec l'abaissement et l'élévation du diaphragme ; muscle ayant un rôle très important dans le bon fonctionnement du corps et de la sphère viscérale.

Votre ostéopathe, suite à l'anamnèse et aux tests, va effectuer des techniques avec différents objectifs :

- rééquilibrer les liens viscéraux, afin de faciliter le bon fonctionnement des organes par rapport à leurs points d'attaches

- corriger la mobilité et l'équilibre entre le diaphragme et les autres organes

- travail sur les liens nerveux des différents organes par rapport aux vertèbres 

- relancer le fonctionnement intrinsèque de l'organe ( drainer, jouer sur une sécretion hormonale...)

L'ostéopathie viscérale va étudier les mouvements physiologiques des viscères et déterminer les éventuelles perturbations. Des atteintes viscérales qui sont au départ fonctionnelles peuvent devenir des atteintes structurelles sans prise en charge. Par exemple : une pathologie fonctionnelle de l'estomac récurrente peut donner des douleurs dorsales (selon les points d'attaches et les liens anatomiques viscéraux du corps).

Quels sont les indications et symptômes ? 

 - Lombalgie, dorsalgie, cervicalgie

 - Douleurs de la sphère gynécologique, douleurs du petit bassin, douleurs liées aux cycles, cystites à répétition..

 - Troubles digestifs : constipation, reflux, gastrite, diarhée, brulure d'estomac, ballonnements, etc...

 - Troubles respiratoires

 

Il est d'autant plus intéressant de travailler sur le système viscéral en ostéopathie car des troubles tels que les adhérences post opératoire ou les ptoses organiques ne sont pas visibles aux examens complémentaires et peuvent donc passer inaperçus aux yeux de la médecine générale alors qu'ils peuvent etre source de douleurs.