Ostéopathe pour enfant

Ostéopathie et enfance

A l'âge de l'apprentissage de la marche, des chutes, même anodines, ou des "blocages", peuvent provoquer chez l'enfant des perturbations, déséquilibres. Le poids du cartable par exemple ou une mauvaise posture à l’école peuvent aussi venir perturber l’équilibre général de l’enfant.

Ces perturbations peuvent entrainer des dysfonctions ou des douleurs.

Les enfants sont particulièrement réceptifs et sensibles au confort apporté par le traitement ostéopathique. Le suivi ostéopathique de l’enfant, de même que pour l’adulte peut être préventif et/ou curatif.

Les principales indications chez l’enfant :

► Troubles de la statique : scoliose, lordose, cyphose (souvent signe d’une mauvaise adaptation du corps, les causes peuvent être multiples ; traumatiques, crâniennes, viscérales…)

► Perturbation du sommeil, excitation, colère, énervement

► Digestion perturbée, affections O.R.L

 

La collaboration avec d’autres professions de santé est parfois nécessaire.

 

Ostéopathie et orthodontie

À l’heure actuelle, on pose de plus en plus d’appareils dentaires et de nombreux orthodontistes travaillent en collaboration avec les ostéopathes pour la réussite du traitement et pour le confort de l’enfant. L’appareil orthodontique prend appui sur les structures du crâne pour faire levier sur la mâchoire et les dents.

Ces contraintes peuvent provoquer :

maux de tête, maux de dos 

► vertiges

troubles visuels

► gène à lors de l'alimentation

 

Un suivi ostéopathique régulier au cours des soins dentaires est nécessaire pour pallier à ces maux, contrôler et guider les réaction du crâne et du corps.

Le pouce dans la bouche, le port d’un appareil dentaire, entraînent un déséquilibre de la fonction crânienne et peut par la suite entraîner des troubles posturaux. L’enfant peut alors présenter, des troubles de la concentration, sommeil difficile, migraine, irritabilité…

La consultation ostéopathique se passera en 3 temps : interrogatoire, diagnostique ostéopathique et traitement ostéopathique. Toutes les techniques utilisées seront adaptées à l’enfant, à sa souplesse, à sa croissance et ne seront jamais douloureuses.