Le "Crac"

L'ostéopathie prend en compte le patient dans sa globalité, à la fois physique et environnementale, votre ostéopathe ne séparera donc pas les sphères musculosquelettique, fasciale, viscérale et crânienne.

L'ostéopathie est une thérapie manuelle qui se différencie notamment par son approche structurelle qui lui permet d'obtenir de bons résultats. Ces techniques sont bien souvent synonymes de "crac" dans la tête du patient et peuvent parfois être source de peur et d'apprenhension. 

Tout d'abord, il faut rappeler que le bruit articulaire ou "crac" ne correspond pas à l'os qui craque mais à l'articulation !

Dans chaque articulation du corps, on trouve une capsule articulaire, dans laquelle se trouve la membrane synoviale qui sécrète un liquide appelé "synovie". Les principaux rôles de la synovie étant : lubrifier les surfaces articulaires afin d'éviter le frottement; amortir les chocs; nourrir le cartilage articulaire.

Le fait de mobiliser les articulations avec des techniques de "thrust" articulaire provoque un phénomène de cavitation. Une bulle de gaz se créée alors dans le liquide synovial et provoque le tant redouté "crac".

L'ostéopathe ne fait pas craquer à chaque séance ! 

Grâce à l'anamnèse ainsi qu'aux tests réalisés en début de séance, l'ostéopathe estimera si oui ou non il fera "craquer". De multiples autres techniques sont efficaces, l'ostéopathie ne se limite pas au "crac".

Pour finir, le "crac" n'est pas dangereux pour votre santé dans la mesure ou les manipulations sont pratiquées par un bon ostéopathe et que la règle de la non douleur du patient est respectée. 

En résumé, cette vidéo explicative :