F.A.Q

QUESTIONS FREQUENTES : Les réponses de votre ostéopathe à Paris 

 

► Quelle est la différence entre un kinésithérapeuthe et un ostéopathe ?

 

Ostéo ou kiné : vers qui se tourner ? ostéo = os et kiné = muscle ? et bien non !  Si en apparences ces deux métiers se ressemblent beaucoup, il existe en réalité beaucoup de différences ! Alors, qui consulter et quand ? 

► Le kinésithérapeuthe agit de manière curative dans le cadre des affections corporelles ( post-chirgical, post traumatique, rééducation, musculo-squelettique chronique, inflammatoire, neurologique, respiratoire..). Cela pourra passer par un travail musculaire, ligamentaire ou articulaire actif ( renforcement musculaire, exercices), ou passif (massage, onde de choc, ultrassons etc).  Votre kinésithérapeuthe aura pour but de rééduquer une zone lésée.

Le kinésithérapeuthe travaille en relation directe avec le médecin généraliste qui prescris un certain nombre de séances pour une zone en particulier. Par exemple, 10 séances de rééducation de la cheville suite à une entorse. Il effectuera un travail en local, c'est à dire sur la zone à travailler.

Le travail du kinésithérapeuthe est local, celui de l'ostéoapthe est global. La est la plus grande différence !

► L'ostéopathe agit de manière curative et préventive. Cette thérapie manuelle s'emploie à déterminer et à traiter les différentes restrictions de mobilité qui peuvent perturber l'ensemble du corps. Le travail de l'ostéopathe est plus global, le traitement reposera sur une vision d'ensemble du corps, il s'attachera à trouver la cause de la douleur afin de traiter l'ensemble du corps tant en local qu'a distance. Les techniques sont manuelles, diverses et variées ( musculaire, articulaire, viscéral, cranien, fasciales, structurelle...)

Le patient se présentera chez l'ostéopathe en première intention : celui ci établira un diagnostic et proposera un traitement adapté au patient, si cela est nécessaire, une réorientation vers un autre professionnel de santé est possible. 

En bref, l'ostéopathie et la kinésithérapie sont deux pratiques avec des objectifs différents pouvant être complémentaires et non en concurrence. Le kinésithérapeuthe rééduque les zones lésées et l'ostéopathe redonne un équilibre global au corps en cherchant la cause des douleurs. Toutes deux travaillent vers un accompagnement du patient jusqu'au rétablissement de l'état de santé. 

 

► L'ostéopathe va t-il me faire craquer ? si oui, à toutes les séances ?

 

L'ostéopathe utilise un large panel de techniques de soins, celui-ci va s'adapter à la situation, c'est à dire à votre état physique, vos antécédents médicaux, votre motif de consultation. C'est l'ostéopathe qui s'adapte à vous et non l'inverse, le but étant d'utiliser les bonnes techniques au bon moment. Le craquement est lié à une manipulation précise et spécifique qui est indiquée dans certaines situations comme par exemple sur une douleur aigue. Il n'y a cependant pas de recette, chaque consultation avec votre ostéopathe sera différente et adapté à vos maux ! 

 

En conclusion : oui, votre ostéopathe peut vous faire craquer durant la séance, dans le cas ou les conditions sont réunies pour cela; ce n'est cependant en aucun cas une recette, chaque séance est différente et votre ostéopathe s'adapte à chaque situation. 

 

 

► Est-ce plus efficace si ça craque ?

 

 

Le craquement n'est pas le signe de réussite d'une technique, il est nécessaire de préciser que chez certaines personnes, il y aura rarement un "crac" alors que chez d'autres personnes, on aura le fameux "crac" beaucoup plus facilement : dans les deux cas, la techniques réalisée aura eu l'effet désiré et aura été efficace. Suite à ses techniques, l'ostéopathe testera à nouveau l'articulation qui était auparavant "bloquée", c'est cela et seulement cela qui déterminera l'efficacité de la technique, et non le "crac".

 

 

► Combien de séances seront nécessaires pour me soulager ? Combien de temps entre chaque séance ? 

 

Selon l'état de santé du patient ainsi que du ou des motifs de consultation, le nombre de séances nécessaires est variable.

D'une manière générale, en cas de douleur aigue, 1 ou 2 séances peuvent être nécessaires avec un intervalle pouvant aller d'une dizaine de jours à quelques semaines. En cas de douleur chronique, qui traîne depuis quelques temps déjà, un plus grand nombre de séance peut être nécessaire, espacées de quelques semaines. Ceci, n'est cependant en aucun cas un schéma qui s'applique à  tous. La prise en charge est propre à chaque personne. En fonction des résultats suite aux manipulations, votre ostéopathe vous proposera de poursuivre le traitement si nécessaire.

L'ostéopathie à un rôle tant curatif que préventif. Il est conseillé de faire un bilan ostéopathique à titre préventif 1 à 2 fois par an. 

 

 

► Ostéopathie = Os ?

 

Non, l'ostéopathe ne travaille pas uniquement sur les os ! 

Grâce à sa formation, votre ostéopathe à une parfaite connaissance de l'anatomie et des différentes structures du corps humain, ceci lui permettant de travailler sur les os, les muscles, les articulations, les viscères, le crâne ainsi que les fascias. Travailler sur les différentes structures du corps permettra d'avoir une approche globale et complète du patient.

 

► Que veut dire Ostéopathe D.O ?

 

Ostéopathe D.O signifie "Diplômé en Ostéopathie". Votre ostéopathe à Paris 15 à suivi une formation en ostéopathie de plus de 1500 heures au CEESO Paris, réparties sur 5 ans, sanctionnée par un mémoire de fin d'étude.

 

 

► Puis-je aller à ma séance de sport en sortant de chez l'ostéopathe ?

 

Après une séance d'ostéopathie, il est conseillé d'éviter certaines activités physique pendant au moins 48h. Ceci, pour vous permettre de "récupérer" suite à la séance d'ostéopathie.  Le corps à besoin d'assilimer les informations reçues durant la séance et de s'adapter, ce processus peut parfois prendre du temps et ajouter un effort physique à cela reviendrai à ajouter des contraintes supplémentaire au corps qui est déjà en plein travail. La marche reste cependant une activitée modérée très conseillée.

Si vous pratiquez un sport en particulier ou un travail assez physique, prévoyez votre rendez-vous la veille de votre jour de congé, ou à l'approche du weekend, ou encore après un évènement sportif, pas le jour d'avant.

Quelques conseils après ma séance d'ostéopathie

  • Hydratez vous
  • Evitez les activités physiques
  • Mangez équilibré
  • Adoptez les bonnes postures 
  • Suivez les conseils de votre ostéopathe !

 

 

► Ai-je besoin d'une prescription médicale pour consulter un ostéopathe ?

Non ! 

L'ostéopathe est habilité à recevoir le patient directement sans prescription médicale. L'ostéopathe est reconnu comme un praticien de première intention, il connait les limites de sa pratique et est à même de poser un diagnostic d'exclusion, c'est à dire de réorienter les patients, quand le cas se présente, vers un médecin généraliste ou spécialiste.

 

► A quel tarif est la consultation d'ostéopathie ? Ma séance sera t-elle remboursée ?

 

La séance d'ostéopathie est à 65 euros. L'ostéopathie ne bénéficie pas d'une prise en charge de la part de la Sécurité Sociale, à l'issue de la consultation, votre ostéopathe vous fournira une facture. Si vous avez une mutuelle, vous pouvez faire l'objet d'un remboursement selon votre contrat. 

De plus en plus de mutuelle remboursent les séances d'ostéopathie, par forfait ou nombre de séances à l'année, n'hésitez pas à contacter votre mutuelle pour en savoir plus.

 

 

► Je suis enceinte, puis-je consulter un ostéopathe ? Et quand ?

Oui !

L'ostéopathie est pleinement indiquée et adaptée à la prise en charge de la femme enceinte. En effectuant des techniques adaptées, qui sont non invasives pour la maman et le bébé, l'ostéopathe va agir sur l'ensemble du corps. La femme enceinte subit de nombreux changements sur les plans physiques, chimiques et environementaux, ceux-ci peuvent perturber l'équilibre général du corps, c'est dans ce but que votre ostéopathe travaillera, en aidant le corps à s'adapter à tous ces changements.

Parmis les motifs les plus fréquents de consultation : douleurs lombaires, sciatique, douleurs ligamentaires, troubles digestifs, insomnies, problèmes de circulation, reflux gastriques, blocage au niveau du diaphragme, des cotes...et bien sur le bassin, acteur principal de la grossesse, et de l'accouchement.

Il est aussi indiqué de consulter un ostéopathe à l'approche de l'accouchement, préventif ou curatif, pour que maman et bébé se trouvent dans les meilleurs conditions possibles.

La grossesse est très souvent une "initiation" à l'ostéopathie, beaucoup de maux et peu de solutions durant cette période, l'ostéopathie se révèle souvent bienfaitrice pour soulager toutes ces tensions.

En savoir plus sur l'ostéopathie et la grossesse...

 

► A partir de quel âge mon bébé peut voir un ostéopathe ? 

 

Les patients peuvent faire l'objet d'un traitement ostéopathique de leur naissance jusqu'à la fin de leur vie. Il n'y a pas d'âge minimun pour consulter un ostéopathe pour votre bébé. Le traitement ostéopathique est d'ailleurs d'autant plus efficace qu'il est commencé tôt. L'accouchement peut se révéler être le premier traumatisme du nourrisson. L'ostéopathie sera d'une grande aide pour votre bébé et pourra l'aider à trouver un équilibre et une bonne mobilité ainsi qu'apaiser ses maux, parfois difficile à interpréter.

L'ostéopathe pourra agir sur de nombreux maux, notamment: troubles digestifsrégurgitations, plagiocéphalie ou tête plate, torticolis du nourrisson,troubles de la succion, accouchement difficile, etc..

 

En savoir plus sur l'ostéopathie et le nourrisson...

 

► Quelles sont les différentes techniques de l'ostéopathe ?

 

L'ostéopathe prend en compte le patient dans sa globalilté, il s'adapte à chaque consultation, chaque patient, chaque motif de consultation. Il utilisera un large panel de techniques de soins, notamment :

  • techniques articulaires 
  • techniques musculaires
  • techniques viscérales
  • tecchniques crâniennes
  • techniques fasciales

Chaque ostéopathe à sa façon de pratiquer, les techniques utilisées seront adaptées aux besoins du patient, et dans la règle de non douleur bien entendu.

 

En savoir plus sur les techniques de l'ostéopathe...

 

►L'ostéopathe peut-il faire quelque chose pour l'arthrose ?

 

L'arthose est une dégénérescence du cartilage des articulations pouvant, à terme, provoquer sa destruction totale ou partielle. C'est la maladie articulaire la plus répandue et toucherait plus de 10 millions de français, c'est l'une des plus grandes causes de douleurs. En général, les douleurs sont amplifiées par 3 facteurs : la sursollicitation de l'articulation, l'âge et le poids.

A l'inverse des idées reçues, le fait de cesser toute activité physique en croyant préserver l'articulation de "l'usure" n'aide pas au problème, au contraire. Le fait d'immobiliser l'articulation va l'ankyloser et il est nécessaire de conserver une bonne mobilité. C'est à ce niveau que l'ostéopathe pourra vous aider.

L'ostéopathe ne guérira pas l'arthrose, mais il participera activement à réduire l'ankylose articulaire et à lutter contre la douleur grâce à des techniques soulageant les compressions articulaires, les tensions excessives qui fixent les articulations, la raideur, les tensions musculaires. Faire un bilan à titre préventif chez votre ostéopathe 2 à 3 fois dans l'année vous permettra de conserver équilibre et mobilité pour un meilleur confort de vie.